lundi 23 septembre 2013

Succès des Journées Européennes du Patrimoine 2013


Le Cloître et la Chapelle de Cabanes sont des valeurs sûres en export de notre patrimoine. DSC_0530.JPGEn effet, ce sont plus de 500 personnes qui ont pu s’enrichir de l’histoire de nos joyaux d’art roman grâce aux bénévoles de l’ASVAC (Association de Sauvegarde des Valeurs Archéologiques et Culturelles). L’occasion d’en remercier le président, Roger Gardez et son équipe pour le rayonnement de notre patrimoine obtenu après quarante années de disponibilité pour sa valorisation. On note, cette année, la présence de nombreux visiteurs hors département venus à la découverte de notre monastère.

DSC_0541.JPGL’association Arts et Fils, l’Atelier de Dessin et Peinture, le Foment San Genis Sardanista et les Goigs Tradicionals se sont associés à ces journées, quelques rondes de sardanes et un mini-concert de chants catalans ayant apporté la touche catalane de notre village.



 Source : Blog de l'Indépendant de Saint-Genis-des-Fontaines du 18/09/2013 


Nombreux ont été ceux à danser la sardane avant le final donné par le choeur Osmose.

L'ASVAC (Association de sauvegarde des valeurs archéologiques et culturelles), le Club philatélique de l'Albère, l'association Arts et fils, Sant Genis Sardanista et le choeur Osmose, ont été les artisans du succès des journées du patrimoine. Plus de cinq cents personnes ont visité le cloître et la chapelle de Cabanes, véritables joyaux historiques du village. Un nombre de visites en augmentation par rapport à l'année précédente qui récompense les efforts des bénévoles des associations qui oeuvrent pour la valorisation et l'intérêt général de la commune.
Tous ont salué la performance du président orateur de l'ASVAC, Roger Gardez, qui a assuré les commentaires historiques pour l'ensemble des quatre cents visites au cloître, la présence du foment Sant Genis Sardanista dont les rondes de sardanes ont rappelé l'attachement de la culture catalane à certaines valeurs et le choeur Osmose qui a apporté, de très belle manière, la touche chantée finale à deux belles journées.

Source : l'Indépendant du 23 septembre 2013.